• Propriétaire de l’unique raffinerie en Suisse
  • Proche de vous
  • Neoflam, les mazouts de qualité supérieure

Information marché

Vendredi 3 avril 2020

 

+ Selon Donald Trump, l'Arabie Saoudite et la Russie veulent massivement réduire la production de pétrole

+ L'Arabie Saoudite appelle à une réunion spéciale de l'OPEP

Donald Trump va rencontrer les représentants de l'industrie pétrolière américaine

+ Les USA veulent louer les capacités de stockage des réserves stratégiques

La production de pétrole à chuté aux USA en janvier

+ Le gisement pétrolier norvégien Johan Sverdrup annonce une production plus élevée que prévue

+ Les USA et la Russie échangent leur vue sur le marché pétrolier et les prix du brut

+ Les producteurs américains d'huile de schiste demandent une réduction de 20% de la production

+ Les raffineries en Europe et aux USA réduisent leur capacité de production

 

- L'Arabie saoudite augmente sa production à plus de 12 millions de bpj

- Les variations de l'inventaire pétrolier américain sont à la baisse pour le DOE (Dept of Energy)

- Kremlin : pas de discussion avec l'Arabie Saoudite

- L'Irak augmente sa production et ses exportations de 0,2 million de bpj.

- Les experts s'attendent encore à une baisse de prix par Saudi Aramco

- Goldman Sachs : La demande en pétrole pourrait diminuer de 30 millions de bpj

- Forte réduction des voyages en Europe et aux USA

- Les pays de l’OPEP et la Russie annoncent un record de production pour Avril

Information Marché

Jeudi 2 avril 2020

Donald Trump va rencontrer les représentants de l'industrie pétrolière américaine

+ Les USA veulent louer les capacités de stockage des réserves stratégiques

La production de pétrole à chuté aux USA en janvier

+ Le gisement pétrolier norvégien Johan Sverdrup annonce une production plus élevée que prévue

+ Les USA et la Russie échangent leur vue sur le marché pétrolier et les prix du brut

+ Les producteurs américains d'huile de schiste demandent une réduction de 20% de la production

+ Les raffineries en Europe et aux USA réduisent leur capacité de production

 

- L'Arabie saoudite augmente sa production à plus de 12 millions de bpj

- Les variations de l'inventaire pétrolier américain sont à la baisse pour le DOE (Dept of Energy)

- Kremlin : pas de discussion avec l'Arabie Saoudite

- L'Irak augmente sa production et ses exportations de 0,2 million de bpj.

- Les experts s'attendent encore à une baisse de prix par Saudi Aramco

- Goldman Sachs : La demande en pétrole pourrait diminuer de 30 millions de bpj

- Forte réduction des voyages en Europe et aux USA

- Les pays de l’OPEP et la Russie annoncent un record de production pour Avril

 

Mercredi 1er avril 2020

+ Les USA veulent louer les capacités de stockage des réserves stratégiques

+ La production de pétrole à chuté aux USA en janvier

+ Le gisement pétrolier norvégien Johan Sverdrup annonce une production plus élevée que prévue

+ Les USA et la Russie échangent leur vue sur le marché pétrolier et les prix du brut

+ Les producteurs américains d'huile de schiste demandent une réduction de 20% de la production

+ Les raffineries en Europe et aux USA réduisent leur capacité de production

 

- L'Irak augmente sa production et ses exportations de 0,2 million de bpj.

- Goldman Sachs : La demande en pétrole pourrait diminuer de 30 millions de bpj

- Forte réduction des voyages en Europe et aux USA

- Les pays de l’OPEP et la Russie annoncent un record de production pour Avril

 

Mardi 31 mars 2020

+ Le gisement pétrolier norvégien Johan Sverdrup annonce une production plus élevée que prévue

+ Baisse de production des plateformes de forage actives aux USA

+ Les USA et la Russie échangent leur vue sur le marché pétrolier et les prix du brut

+ Les pays du G20 adoptent une aide financière massive pour la lutte contre le COVID19

+ Le Brésil veut réduire sa production de pétrole

+ La FED achète des obligations illimitées

+ Les raffineries en Europe et aux USA réduisent leur capacité de production

+ La banque centrale européenne annonce un plan d’achat d’obligations

 

- Goldman Sachs : La demande en pétrole pourrait diminuer de 26 millions de barils par jour cette semaine

- OPEP : pas de majorité obtenue pour la tenue de réunions spéciales

- Le chef de l'agence internationale de l'énergie (IEA) demande de réduire la production de barils à 20 millions par jour

- Les achats de pétrole par le gouvernement américain sont reportés pour l'instant

- Goldman Sachs s'attend à une surproduction de 14 millions de barils par jour

- Le Nigéria fait descendre le prix du brut de manière significative en dessous du Brent

- Le Mexique fait diminuer les prix des bruts

- Forte réduction des voyages en Europe et aux USA

- Les pays de l’OPEP et la Russie annoncent un record de production pour Avril

- Les analystes voient la demande et les prévisions de prix à la baisse

 

Lundi 30 mars 2020

+ Les pays du G20 adoptent une aide financière massive pour la lutte contre le COVID19

+ Le Brésil veut réduire sa production de pétrole

+ La FED achète des obligations illimitées

+ Les raffineries en Europe et aux USA réduisent leur capacité de production

+ Le Texas examine un plan d’introduction de quotas dans sa production de pétrole

+ La banque centrale européenne annonce un plan d’achat d’obligations

 

- OPEP : pas de majorité obtenue pour la tenue de réunions spéciales

- Le chef de l'agence internationale de l'énergie (IEA) demande de réduire la production de barils à 20 millions par jour

- Les achats de pétrole par le gouvernement américain sont reportés pour l'instant

- Goldman Sachs s'attend à une surproduction de 14 millions de barils par jour

- Le Nigéria fait descendre le prix du brut de manière significative en dessous du Brent

- Le Mexique fait diminuer les prix des bruts

- Forte réduction des voyages en Europe et aux USA

- Les pays de l’OPEP et la Russie annoncent un record de production pour Avril

- Les analystes voient la demande et les prévisions de prix à la baisse

 

Vendredi 27 mars 2020

+ Les pays du G20 veulent joindre leurs efforts pour contrer la crise du COVID19

+ Le Brésil veut réduire sa production de pétrole

+ La FED achète des obligations illimitées

+ Les raffineries en Europe et aux USA réduisent leur capacité de production

+ l’OPEP invite les USA à leur prochaine réunion

+ Donald Trump dit vouloir relancer l’économie en 3 semaines

+ Donald Trump veut intervenir dans la guerre des prix

+ Le Texas examine un plan d’introduction de quotas dans sa production de pétrole

+ La banque centrale européenne annonce un plan d’achat d’obligations

+ Les USA réapprovisionnent leurs réserves stratégiques

 

= Les inventaires des stocks américains sans influence sur les marchés

= La Russie considère que les prix sont bas mais restent en mode « attente »

 

- Le chef de l'agence internationale de l'énergie (IEA) demande de réduire la production de barils à 20 millions par jour

- Les achats de pétrole par le gouvernement américain sont reportés pour l'instant

- Goldman Sachs s'attend à une surproduction de 14 millions de barils par jour

- Le Nigéria fait descendre le prix du brut de manière significative en dessous du Brent

- Le Mexique fait diminuer les prix des bruts

- Pour l’Arabie Saoudite et la Russie les prix bas sont acceptables

- Forte réduction des voyages en Europe et aux USA

- Les pays de l’OPEP et la Russie annoncent un record de production pour Avril

- Les analystes voient la demande et les prévisions de prix à la baisse

 

Jeudi 26 mars 2020

+ La FED achète des obligations illimitées

+ Les raffineries en Europe et aux USA réduisent leur capacité de production

+ l’OPEP invite les USA à leur prochaine réunion

+ Donald Trump dit vouloir relancer l’économie en 3 semaines

+ Donald Trump veut intervenir dans la guerre des prix

+ Le Texas examine un plan d’introduction de quotas dans sa production de pétrole

+ La banque centrale européenne annonce un plan d’achat d’obligations

+ Les USA réapprovisionnent leurs réserves stratégiques

 

= Les inventaires des stocks américains sans influence sur les marchés

= La Russie considère que les prix sont bas mais restent en mode « attente »

 

- Les achats de pétrole par le gouvernement américain sont reportés pour l'instant

- Goldman Sachs s'attend à une surproduction de 14 millions de barils par jour

- Le Nigéria fait descendre le prix du brut de manière significative en dessous du Brent

- Le Mexique fait diminuer les prix des bruts

- Pour l’Arabie Saoudite et la Russie les prix bas sont acceptables

- Forte réduction des voyages en Europe et aux USA

- Les pays de l’OPEP et la Russie annoncent un record de production pour Avril

- Les analystes voient la demande et les prévisions de prix à la baisse

 

Mercredi 25 mars 2020

+ La FED achète des obligations illimitées

+ Les raffineries en Europe et aux USA réduisent leur capacité de production

+ l’OPEP invite les USA à leur prochaine réunion

+ Donald Trump dit vouloir relancer l’économie en 3 semaines

+ Donald Trump veut intervenir dans la guerre des prix

+ Le Texas examine un plan d’introduction de quotas dans sa production de pétrole

+ La banque centrale européenne annonce un plan d’achat d’obligations

+ Les USA réapprovisionnent leurs réserves stratégiques

 

= Les inventaires des stocks américains sans influence sur les marchés

= La Russie considère que les prix sont bas mais restent en mode « attente »

 

- Le Nigéria fait descendre le prix du brut de manière significative en dessous du Brent

- Le Mexique fait diminuer les prix des bruts

- Pour l’Arabie Saoudite et la Russie les prix bas sont acceptables

- Importantes réductions des voyages en Europe et aux USA

- Les pays de l’OPEP et la Russie annoncent un record de production pour Avril

- Les analystes voient la demande et les prévisions de prix à la baisse

Au début